Nom masculin. Métier apparu relativement récemment et qui a la particularité de n’être associé à aucun code ROME. Cette non-romisation peut s’expliquer par le fait que, tout comme les agents dits „secrets“, les wikilotrus sont des travailleurs de l’ombre. Pour devenir un wikilotru il faut faire preuve de compétences extraordinaires telles que la vigilance (pour pouvoir surveiller tout ce qui se passe sur la toile), la maîtrise de la langue française, la rapidité d’esprit, mais surtout être dépourvu de bonne foi.

Une fois embauché (secrètement) par un édile pour surveiller la mise à jour de sa page sur Wikipédia, le wikilotru aura pour mission d’intervenir dans l’heure pour modifier, lisser, aplanir voire tout simplement supprimer toute contribution susceptible de perturber ne serait-ce qu‘un tant soit peu le sommeil du juste amplement mérité du-dit édile.

Le caractère confidentiel, voire ultra-secret du métier de wikilotru (il n’y a à ce jour aucun wikilotru répertorié par le pôle emploi) ne permet pas à l‘INSEE d’établir de données précises comme la population, le sexe, le niveau social, le niveau de rémunération, les avantages sociaux ou encore l’âge de la retraite de ces professionnels du ouaib. Le wikilotru est totalement dépourvu de camp, de parti, de penchant ou de bonne foi. Il est wikilotru.

 

Publicités